Accueil Syndicat de la magistrature
S'abonner au site   - Accueil > Communiqués de presse
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

A propos des déclarations du président de la République sur TF1

Communiqués de presse, publié le 15 décembre 2000, mis à jour le 13 décembre 2005

Le Syndicat de la magistrature manifeste sa stupeur suite aux déclarations du chef de l’État qui, mis en cause dans le financement occulte de son parti, s’est contenté d’assener un discours lénifiant sur l’état de nos institutions, niant l’ampleur de la crise provoquée par les multiples affaires judiciaires sur le financement occulte des partis politiques.

Cette analyse qui repose sur une dénégation constante de l’existence de la corruption et de son caractère organisé et durable, est en totale contradiction avec les constats de tous les spécialistes en la matière, qu’il s’agisse des enquêteurs, des magistrats ou d’experts reconnus sur le plan international comme le professeur Yves Mény, auteur d’un ouvrage sur la corruption de la république.

En outre, la remarque du président Chirac sur le retentissement déplorable de ces affaires sur l’image de la France à l’étranger est d’une ambiguïté troublante et conduit à penser que le mal à combattre pour Jacques Chirac n’est pas la corruption elle même mais l’effet médiatique que produit sa dénonciation.

Enfin, il reste à souligner la contradiction dans laquelle s’enferme le président de la République en se désignant lui même comme à l’abri de toute mise en cause judiciaire au nom d’un étrange raisonnement qui l’empêcherait de dépendre d’un magistrat puisqu’il est le garant de l’indépendance de la magistrature.

Le SM appelle le Chef de l’État à tirer lui même les conséquences de cette situation paradoxale qui le livre au jugement médiatique sans lui apporter les garanties procédurales d’un procès pénal et qui le place en porte à faux eu égard au Conseil supérieur de la magistrature qu’il préside.

le 15 décembre 2000

Syndicat de la magistrature - 12-14, rue Charles Fourier, 75013 Paris
Tél. : 01 48 05 47 88 - Fax : 01 47 00 16 05 - contact(a)syndicat-magistrature.org