S'abonner au site   - Accueil > Communiqués de presse
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

Accueillir les réfugiés

Communiqués de presse, publié le 19 février 2001, mis à jour le 13 décembre 2005

Plus de neuf cent personnes ont débarqué sur les côtes françaises après un épuisant voyage dans les cales d’un navire. Ce sont des kurdes d’Irak. Ils sont persécutés par le régime de Saddam Hussein et leur pays vient d’être bombardé par les forces anglo-américaines.

Le syndicat de la magistrature regrette que le premier réflexe des autorités ait été de retenir ces personnes, dans des conditions d’hygiène et de confort déplorables, en créant pour l’occasion une nouvelle zone d’attente dans une enceinte militaire faite de baraquements non chauffés alors même que la loi prévoit de fournir des prestations hôtelières.

Cette procédure de retenue a pour seul objet de permettre à l’administration de démontrer que la demande d’asile est manifestement infondée, ce qui n’est certainement pas le cas.

Une instruction sérieuse et honnête de plusieurs centaines de dossiers par l’administration nécessitera un délai incompatible avec le maintien en zone d’attente.

Ces réfugiés auraient du être accueillis et laissés libres comme le prévoit la procédure ordinaire. Il appartenait au préfet d’organiser leur logement.

Encore une fois la France réserve aux réfugiés la suspicion et le contrôle plutôt que l’accueil.

Syndicat de la magistrature - Tél. : 01 48 05 47 88 - twitter : @Smagistrature
contact@syndicat-magistrature.org