S'abonner au site   - Accueil > Communiqués de presse
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

Paris, le 14 novembre 2007,

Carte judicaire : la ministre de la Justice annoncera-t-elle sa réforme à l’hôpital militaire ?

Communiqués de presse, publié le 14 novembre 2007, mis à jour le 14 novembre 2007

On savait la Justice malade, mais pas à ce point... La ministre de la Justice choisirait d’annoncer vendredi 16 novembre la « réforme » de la carte judiciaire (c’est-à-dire les suppressions de juridictions de proximité) pour les Cours d’appel de Lyon, Grenoble, Chambéry et Riom dans l’enceinte de l’hôpital militaire de Desgenette (Lyon). Prétextant un manque de place au Palais de justice de Lyon, Rachida Dati révèle surtout la vraie nature de sa méthode de gouvernement : refus du dialogue, rigidité, enfermement, ... Le choix d’une enceinte militaire pour annoncer, de manière quasi-clandestine, des décisions concernant l’institution judiciaire démontre bien la crainte de la Chancellerie de faire face à un mouvement grandissant de protestation et son refus de tenir compte de l’avis des professionnels concernés. Les règles de sécurité en vigueur à l’intérieur et à proximité des enceintes militaires rendent en effet difficile l’expression de toute contestation collective...

Quel que soit le lieu qui sera finalement retenu par la ministre pour son déplacement, les multiples changements de date et de lieu sont révélateurs de son incapacité à assumer démocratiquement son projet de carte judiciaire.

Le Syndicat de la magistrature constate que l’entêtement du Garde des sceaux à imposer par la force une nouvelle carte judiciaire amplifie la détermination des professions de justice à faire du 29 novembre un vaste mouvement d’action nationale.

Syndicat de la magistrature - Tél. : 01 48 05 47 88 - twitter : @Smagistrature
contact@syndicat-magistrature.org