S'abonner au site   - Accueil > Indépendance et service public de > Institutions judiciaires
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

Commission Thiriez : mieux vaut en rire...

Notre communiqué de presse sur les premières pistes dégagées par la mission sur la réforme de la formation des magistrats

Documents, publié le 9 décembre 2019, mis à jour le 9 décembre 2019

Après notre audition cet été dans le cadre de la mission confiée à Frédéric Thiriez, nous avons rencontré il y a quelques jours ce dernier afin qu’il nous présente les premières pistes résultant de son travail, concernant la réforme de la formation des magistrats.

Bien que ces premières pistes nous aient été présentées comme très provisoires et susceptibles d’évoluer, la mission n’ayant pas terminé ses travaux, celle-ci parait fortement arcboutée sur l’idée d’inclure l’ENM dans cette réforme et de fixer à un an la période du tronc commun avec les autres hautes écoles de la fonction publique, quitte à proposer artificiellement un contenu totalement absurde pour une part de ces enseignements, cette durée d’un an ne répondant de fait à aucune logique et à aucun besoin.

Si certaines pistes dégagées sur le contenu du tronc commun peuvent prêter à rire, le fait que Frédéric Thiriez maintienne, après plusieurs mois de travaux, l’idée d’un tronc commun d’une durée d’un an est particulièrement inquiétant : cette durée conduirait à devoir sacrifier une partie de la scolarité actuellement dispensée à l’ENM, pour la remplacer par des enseignements inutiles voire scandaleux, alors qu’aucune phase de la formation initiale des magistrats durant 31 mois ne peut être réduite ni supprimée sans qu’il ne soit porté atteinte à la qualité de celle-ci.

Vous trouverez ci-contre notre communiqué de presse en réaction à l’incroyable amateurisme qui préside aux travaux actuellement menés dans le cadre de cette mission.

P.-S.

Le communiqué est à télécharger en pièce jointe dans la colonne de droite.

Syndicat de la magistrature - Tél. : 01 48 05 47 88 - twitter : @Smagistrature
contact@syndicat-magistrature.org