S'abonner au site   - Accueil > Communiqués de presse
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

Paris, le 22 mars 2007

Départ de Nicolas Sarkozy du ministère de l’intérieur : une bonne nouvelle pour l’Etat de droit

Communiqué

Communiqués de presse, publié le 26 mars 2007, mis à jour le 30 mars 2007

Le Syndicat de la magistrature se réjouit du départ annoncé de Nicolas Sarkozy du gouvernement . Il a occupé le poste de ministre de l’Intérieur au cours des cinq dernières années de manière presque ininterrompue. Son action au sein de ce ministère restera marquée par la mise en oeuvre d’une politique répressive implacable à l’égard de catégories fragiles de la population (mineurs, étrangers, gens du voyage...) érigées en boucs émissaires, et par un affaiblissement des droits de la défense au bénéfice des prérogatives de la police.

Au mépris du principe de séparation des pouvoirs, Nicolas Sarkozy a aussi multiplié les attaques démagogiques à l’égard de magistrats considérés comme laxistes. Il a sans cesse confondu ses responsabilités ministérielles et celles de chef du parti majoritaire, n’hésitant pas à donner à l’opinion publique des informations tronquées ou fallacieuses sur l’activité judiciaire.

Nicolas Sarkozy a ainsi profondément destabilisé le fonctionnement normal des institutions, donc de l’Etat de droit. Ce bilan est particulièrement inquiétant pour un candidat à la Présidence de la République, qui aspire à devenir le garant de l’indépendance de la magistrature.

Syndicat de la magistrature - Tél. : 01 48 05 47 88 - twitter : @Smagistrature
contact@syndicat-magistrature.org