S'abonner au site   - Accueil > Communiqués de presse
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

Haro sur les magistrats !

La course au populisme se poursuit entre le garde des Sceaux et le ministre de l’Intérieur

Communiqués de presse, publié le 12 juin 2006, mis à jour le 4 juillet 2006

Suite aux conclusions du rapport de l’inspection des services judiciaires qui estimait qu’il n’y avait pas matière à poursuite disciplinaire, le garde des Sceaux a décidé malgré tout de saisir le Conseil Supérieur de la Magistrature à l’encontre du juge d’instruction et du procureur de la République chargés de l’affaire d’Outreau « pour ne pas que cette affaire se solde par un circulez, y’a rien à voir. »

La veille, Nicolas Sarkozy avait déjà exprimé « sa stupéfaction » devant les conclusions du rapport d’inspection réitérant implicitement « le juge doit payer » selon la formule consacrée.

Le garde des Sceaux opte une fois de plus pour une démarche populiste en décidant de ne pas suivre l’avis du rapport de l’inspection des services judiciaires, au seul prétexte de répondre à une attente de l’opinion publique.

Les travaux de la commission d’enquête ont mis en lumière l’effet dévastateur de l’empilement de plus d’une quinzaine de réformes de la procédure pénale en une dizaine d’années. Au lieu de proposer la réforme structurelle dont la justice a besoin, le garde des Sceaux préfère en toute démagogie désigner des boux émissaires.

Syndicat de la magistrature - Tél. : 01 48 05 47 88 - twitter : @Smagistrature
contact@syndicat-magistrature.org