S'abonner au site   - Accueil > Communiqués de presse
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

Paris, le 25 février 2008

Le Syndicat de la magistrature demande rendez-vous au Premier président de la Cour de cassation

Communiqués de presse, publié le 25 février 2008, mis à jour le 25 février 2008

Plusieurs dépêches de presse annoncent aujourd’hui que Vincent LAMANDA, Premier président de la Cour de cassation, aurait accepté de mener une réflexion sur la récidive criminelle et la protection des victimes.

Par le passé, les chefs de la Cour de cassation ont quelquefois été sollicités pour des contributions sur des sujets juridiques d’ordre technique. En revanche, ils ne sont jamais intervenus pour se substituer au Parlement sur des débats de société aussi fondamentaux que la récidive ou – comme c’est clairement le cas de la commande présidentielle – pour contourner une décision pourtant assez frileuse du Conseil constitutionnel sur la rétention de sûreté.

Le Syndicat de la magistrature a demandé à être reçu dans les meilleurs délais par le Premier président de la Cour de cassation afin de lui faire connaître sa ferme opposition à toute forme de collaboration de l’autorité judiciaire qui viserait à cautionner le non respect de la Constitution.

Syndicat de la magistrature - Tél. : 01 48 05 47 88 - twitter : @Smagistrature
contact@syndicat-magistrature.org