S'abonner au site   - Accueil > Communiqués de presse
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

Paris, le 21 octobre 2008

Mobilisation des syndicats et des associations des professionnels de l’enfance en difficulté

communiqué du SNPES-PJJ/FSU Ile de France, du Syndicat de la magistrature, de la CGT PJJ Ile de France/SNU-CLIAS FSU/ Association Française des Magistrats de la Jeunesse et de la Famille

Communiqués de presse, publié le 21 octobre 2008, mis à jour le 21 octobre 2008

A quelques semaines du rendu compte de la commission Varinard, l’Administration Centrale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) anticipe déjà les conclusions. Elle impose à cette rentrée par voie d’une circulaire d’orientation budgétaire, le positionnement exclusivement au pénal des services de la PJJ. Ce choix confirme l’orientation sécuritaire de notre administration dans le traitement de l’enfance en difficulté. La totalité des prises en charge au civil des jeunes serait ainsi transférée aux Conseils Généraux. Nous nous interrogeons d’ailleurs sur les moyens supplémentaires dont ils disposeront pour faire face à cette charge supplémentaire.

Ainsi, l’Administration Centrale contourne l’ordonnance de 1958 qui confère la double compétence au civil comme au pénal aux Juges des Enfants et par conséquence au service public d’Etat.

La Direction Régionale de la PJJ d’Ile de France décline avec zèle cette politique supprimant des postes d’éducateurs, de directeurs, de psychologues dans les services éducatifs qui prennent encore en charge des enfants dans le cadre de la protection de l’enfance.
Nous affirmons que cette vision de l’enfance en difficulté : jeunes dangereux d’un côté, jeunes en danger de l’autre est simpliste, car elle réduit les mineurs auteurs de délit à leur acte, oubliant qu’ils sont aussi souvent des victimes. Dernièrement, les suicides d’adolescents en prison montrent l’absolue nécessité de prendre aussi en compte la souffrance de ces adolescents.
Nous vous invitons à une conférence de presse afin de vous exposer cette situation qui risque de mettre en danger une partie de notre jeunesse.

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 24 OCTOBRE A 10H15
Locaux du SNPES-PJJ/FSU 54 rue de l’Arbre Sec Paris 1er

Syndicat de la magistrature - Tél. : 01 48 05 47 88 - twitter : @Smagistrature
contact@syndicat-magistrature.org