S'abonner au site   - Accueil > Communiqués de presse
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

Non à la prise en otage de la justice !

Communiqués de presse, publié le 25 septembre 2006, mis à jour le 1er novembre 2006

Le Syndicat de la magistrature dénonce l´instrumentalisation de la situation du Tribunal de Bobigny aux fins de destabilisation de l´institution judiciaire.

Suite aux provocations du ministre de l´intérieur, le Président de la République a demandé au garde des Sceaux de réunir en urgence des représentants des ministères de l´intérieur et de la justice, des représentants de la hiérarchie judiciaire et le président du tribunal pour enfants de Bobigny lundi 25 septembre 2006 à 16 heures.

Le Syndicat de la magistrature dénonce l´organisation de cette réunion qui ne saurait constituer une réponse aux attaques de Nicolas Sarkozy contre l´institution judiciaire formulées dans le cadre de sa campagne électorale.

Le syndicat de la magistrature demande à nouveau solennellement au garde des Sceaux d´exprimer une condamnation claire de ces propos, préalable nécessaire à tout dialogue.

Le syndicat de la magistrature dénonce l´instrumentalisation de la situation du TGI de Bobigny aux fins de destabilisation de l´institution judiciaire et apporte son soutien aux magistrats et fonctionnaires de ce tribunal.

Le Syndicat de la magistrature appelle à un rassemblement de représentants de magistrats et de fonctionnaires devant le tribunal de grande instance de Bobigny, le vendredi 29 septembre à 11h.

Motion des magistrats de Bobigny du lundi 25 septembre 2006

Unanimement, les magistrats et fonctionnaires du tribunal de grande instance de Bobigny, réunis en assemblée générale extraordinaire le lundi 25 septembre 2006,

  • condamnent les attaquent virulentes du Ministre de l´intérieur qui portent atteinte au principe de séparation des pouvoirs en jetant publiquement le discrédit sur des décisions juridictionnelles légalement rendues ;
  • demandent qu Garde des Sceaux de condamner clairement ces attaques qui dépassent largement la situation particulière du tribunal de grande instance de Bobigny ;
  • refusent de réduire la défense des principes en cause à un problème de moyens, pourtant bien réel et par ailleurs dénoncé à de multiples reprises ;
  • regrettent que la seule proposition formulée consiste à tenir une réunion de médiation police-justice des mineurs qui ne répond nullement aux attaques dont l´institution judiciaire à fait l´objet.

A la majorité simple, les magistrats et fonctionnaires demandent le report de la réunion afin que préalablement, le Garde des Sceaux condamne publiquement les propos du Ministre de l´Intérieur, ce qui permettra de tenir par la suite une réunion constructive.

Syndicat de la magistrature - Tél. : 01 48 05 47 88 - twitter : @Smagistrature
contact@syndicat-magistrature.org