Accueil Syndicat de la magistrature
S'abonner au site   - Accueil > Communiqués de presse
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

Paris, le 20 décembre 2007

Solidarité avec l’OIP

Communiqués de presse, publié le 24 décembre 2007, mis à jour le 24 décembre 2007

L’observatoire international des prisons (OIP) vient de se voir refuser
le renouvellement de subventions de la part du Premier Ministre et
de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et la toxicomanie (MILDT).

Ce désengagement des pouvoirs publics dans le financement de l’OIP
qui milite pour l’amélioration des conditions carcérales françaises
et le respect de la dignité des détenus constitue une décision
politique inadmissible.

Le Syndicat de la Magistrature dénonce cette tentative de
déstabilisation d’une organisation non gouvernementale connue pour
sa liberté de parole et son engagement militant sans faille.

Il rappelle que l’OIP est l’initiateur des Etats Généraux de la
condition pénitentiaire, qui, au travers d’une vaste consultation
du monde pénitentiaire et des détenus, permettent aujourd’hui
d’alimenter la réflexion autour du futur projet de loi pénitentiaire.

Le Syndicat de la magistrature apporte tout son soutien et sa
solidarité, notamment financière, à l’OIP, partenaire naturel sur
les questions relatives à la prison et, plus généralement, aux
libertés publiques.

Syndicat de la magistrature - 12-14, rue Charles Fourier, 75013 Paris
Tél. : 01 48 05 47 88 - Fax : 01 47 00 16 05 - contact(a)syndicat-magistrature.org