Accueil Syndicat de la magistrature
S'abonner au site   - Accueil > Communiqués de presse
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

Sur le soutien du CSM à M. Burgelin

Communiqués de presse, publié le 14 décembre 2000, mis à jour le 13 décembre 2005

Le Syndicat de la magistrature s’étonne de la « solidarité » exprimée par le Conseil supérieur de la magistrature à l’égard de Jean-François Burgelin, procureur général de la Cour de cassation, mis en cause par le député Arnaud Montebourg.

Ce haut magistrat, est en effet réputé pour ses appels répétés à la prudence en matière de lutte contre la corruption auxquels s’ajoutent des prises de positions critiquables notamment dans une affaire mettant en cause Alain Juppé et une singulière abstention dans l’affaire instruite par le juge Desmure sur les emplois fictifs de la Ville de Paris, le procureur général refusant de saisir la Cour de cassation afin de trancher la question du statut pénal du président de la République. Enfin, il est déplorable que le CSM, présidé par Jacques Chirac, se lance dans la défense d’un magistrat, connu pour avoir contribué à la déstabilisation du juge Halphen dans l’affaire Schuller-Maréchal, en se prononçant en faveur du dessaisissement du juge d’instruction ;

Le Syndicat de la magistrature estime que la mission du Conseil supérieur de la magistrature est de défendre l’indépendance de la magistrature, aujourd’hui fortement remise en question par des proches du chef de l’Etat, qui n’hésitent pas à qualifier de « cosaques » les juges enquêtant sur le financement occulte des partis politiques, et notamment du RPR, propos qui n’ont à ce jour suscité aucune réaction du Conseil supérieur de la magistrature.

Syndicat de la magistrature - 12-14, rue Charles Fourier, 75013 Paris
Tél. : 01 48 05 47 88 - Fax : 01 47 00 16 05 - contact(a)syndicat-magistrature.org