Accueil Syndicat de la magistrature
S'abonner au site   - Accueil > Communiqués de presse
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

Sur les « violences dans les tribunaux »

A propos d’un article du « Monde » sur le sujet

Communiqués de presse, publié le 29 octobre 2003, mis à jour le 14 juin 2006

Le Monde daté du 29 octobre relaye sur une pleine page le futur livre blanc de l’Union Syndicale des Magistrats sur « l’irruption de la violence au sein des tribunaux ».

Aucun élément statistique ne conforte ce constat de l’USM, selon lequel les incidents se multiplient lors des audiences ; en revanche, la plupart des témoignages sont recueillis auprès de magistrats exerçant dans de grands tribunaux totalement déshumanisés, tel Evry ou Bobigny, et assimilent au passage le port de la casquette dans une audience correctionnelle à une volonté d’intimidation du tribunal.

Il n’est tout d’abord pas étonnant que l’enceinte judiciaire, tout comme les écoles ou les hopitaux, reflète la violence de plus en plus grande des rapports sociaux, dans l’ensemble de la société ; d’autant que le métier de magistrat consiste essentiellement à trancher des conflits, et à appliquer à des personnes la violence de la loi, devenue alors une violence légitime, telles que le retrait d’un enfant de sa famille, l’expulsion du domicile ou le prononcé de peines d’emprisonnement.

Mais surtout les conditions dans lesquelles se déroulent les procès sont elles-mêmes d’une grande violence institutionnelle, car la justice est devenue une machine à punir. Des peines fermes sont prononcées à un rythme effréné, lors d’audiences d’abattage en comparutions immédiates, sans aucune explication ni motivation compréhensibles pour les prévenus. La machine judiciaire ne laisse aucune place à la réaction humaine, alors que les personnes ayant affaire à la justice sont en outre particulièrement fragiles psychologiquement (un détenu sur deux est atteint de troubles psychiatriques).

Et ce n’est pas l’attribution de primes de rendement aux magistrats qui va améliorer la qualité du service public de la justice et apaiser les prétoires...

Syndicat de la magistrature - 12-14, rue Charles Fourier, 75013 Paris
Tél. : 01 48 05 47 88 - Fax : 01 47 00 16 05 - contact(a)syndicat-magistrature.org